[VOYAGE] Retour sur les EUCF 2017

Du 29 septembre au 1° octobre, nous étions au coeur du plus haut niveau de l’ultimate européen, aux European Ultimate Championship Finals, à Caorle, Italie. On t’a fait une petite vidéo pour te mettre dans l’ambiance!

Jeudi soir nous sommes arrivés au camping San Francesco, juste à temps pour participer à la belle cohue du check-in. Aprés avoir enfin trouvé notre place dans le noir, nous avons installé notre tente et fait connaissance avec les indésirables locaux : les moustiques! Mais bref… Retournons à l’ultimate.

Les matchs commençaient tambour battants le vendredi, pendant que nous installions notre stand. Ce jour-là on est principalement restés à la tente, discutant avec les joueurs et les coachs tout en leur faisant essayer les prototypes. En milieu de journée le vent s’est levé, les défenses de zones se faisaient plus fréquentes, mais notre petite tente a résisté!

Nous avions annoncé un nouveau concours pour gagner deux disques, pour le premier Callahan et le premier Greatest, qui ont tous les deux été réclamés le premier jour.

(gauche) Vainqueur du 1° Callahan : Laurent des Sesquidistus (Strasbourg)
(droite) Vainqueur du 1° Greatest : Dvojta de FUJ (Prague)

Le premier Callahan a été marqué par les Sesquisdistus contre Colorado. PEndant un time-out, Le capitaine de la ligne d’attaque des Sesqui a mis en place leur stratégie défensive. Laurent dit a son équipe : “OK, on met la cup et on va chercher ce Callahan”. En bon capitaine il montra l’exemple. Il revint le lendemain pour réclamer le disque du Greatest, mais celui-ci avait déjà été donné à Dvojta, de FUJ.

Le premier Greatest des EUCF 2017 a été assisté dans le match opposant FUJ à KFK. Dvojta s’est jeté pour sauver un coup-droit-banane (selon ses propres mots) et le renvoyer dans sa end-zone pour le point. Joli!

Voici deux petites histoires parmis toutes les actions incroyables de ce weekend. Pas seulement les Callahans et les Greatest, qui prouvent bien sur le talent et l’engagement des joueurs, mais également des belles attaques et des défenses sans appel, des lancers parfaits, des cuts imparables et de sacrés plongeons.

Ingeborg a même eu la chance de de voir deux matchs depuis les loges, puisqu’elle a commenté les matchs Helsinki – Troubles et la finale féminine Iceni – Atletico avec Hannah Pendlebury.

Encore toutes nos félicitations à toutes les équipes, en particuliers aux médaillés de ce cru exceptionnel et aux vainqueurs du Spirit.

Merci à tous ceux qui sont venus faire un tour au stand pour essayer les crampons ou faire coucou. C’est toujours un plaisir d’écouter vos retours et votre enthousiasme (qu’on partage!) que les crampons soient bientôt là! Merci à tous ceux qui ont rendu ces EUCF incroyables, on se voit l’année prochaine à Wroclaw (Pologne) et lors de la course aux EUCF 2018!