[Interview] Prêts pour une petite partie de Sympafriz ?!

Avec 1900 likes sur facebook, Sesquidistus est le club le plus liké en France.

Certains diront que Strasbourg n’est pas vraiment en France, et que puisque Sesqui joue au Sympafriz plutôt qu’à l’Ultimate, il n’y a aucune raison pour dire que c’est le club d’Ultimate le plus liké en France. Peut être sont-ils jaloux du fun, des capacités et du spirit que les Sesqui apportent à l’Ultimate.

Continue ta lecture pour en découvrir plus sur leur club, leur préparation, et leurs plans pour les WUCC (comme être repérés par un producteur de LA)!

Crédits photo de couverture : The Ultimate Life of John Kofi for Windmill

Carte d’identité

Club : Sesquidistus
Année de création du club :  1998 (20 years)
Ville, Pays : Strasbourg, France
Division : Mixed

Meilleurs résultats :
Championnat national :
1ère en Mixed (2016-2017) / 3ème en (2017-2018)
Championnat continental :
9th in Mixed at EUCF (2016-2017)

Campagne de financement?
Oui, elle est finie, et on a réussi à lever 9100€ sur l’objectif de 8000 que l’on avait fixé.

Massage collectif par l’équipe Hungary au Windmill
Crédits photo : FOCUS Ultimate pour Windmill

Quels sont les objectifs de l’équipe aux WUCC et après? Comment vous préparez-vous pour atteindre ces objectifs?

Avec les histoires de seeding, il est compliqué d’avoir un réel objectif de classement, néanmoins nous souhaitons finir dans la première moitié du classement (Top 24). De manière plus générale, notre objectif est d’embêter toutes les équipes et d’exporter le sympafriz, dont voici l’origine.

En championnat de France, nous avons gagné le SOTG, 5 années de suite. Nous allons donc essayer d’être irréprochable dans la connaissance et l’application des règles, dans les fautes et l’application des contacts, et dans le bon état d’esprit et la maîtrise de la communication, ou l’inverse …

Nous allons tenter d’apporter notre second degré et notre humour sur l’ensemble des terrains… en espérant que l’on nous comprenne (l’humour à l’anglaise chez les Sesquis c’est tout nouveau !).

Sesquidistus contre Glasgow Ultimate au Windmill, un match que les deux équipes rejoueront lors des poules aux WUCC
Crédit photo: Maruša Lešnik pourWindmill
Suis ce match en streaming sur Youtube

Qu’est-ce que le monde devrait connaître à propos de ton équipe et de son voyage aux WUCC?

On a construit cette équipe mixte depuis quelques années, avec une base de strasbourgeois, qui ont été rejoints petit à petit par de nouveaux joueurs venus s’installer dans la capitale alsacienne.

On peut aujourd’hui dire qu’on est plus qu’une équipe mais bien un gros groupe de potes. On passe beaucoup de temps ensemble et une de nos principales préoccupations est de se battre contre les stéréotypes de genre (si si, la petite fille du catalogue de jouets peut jouer avec des voitures !!).

Ce qu’on va apporter avec nous aux WUCC ? Notre super univers musical de pré-match. Honnêtement, on a, et de loin, les meilleurs (-pires-) goûts musicaux au monde, avec une playlist ou les titres s’enchaînent à la perfection (-n’ont aucun lien-). Je pense qu’après avoir entendu ça, un producteur de Los Angeles va nous contacter pour qu’on l’assiste à découvrir de nouveaux talents.

Sesquidistus face à Mubidisk
Crédit photo : The Ultimate Life of John Kofi pour Windmill
Revis ce match sur Youtube

A quoi est-ce que vos opposants doivent s’attendre cette saison?

On crie, on crie énormément… nos inspirations viennent principalement des chants de supporter du Racing Club de Strasbourg. Nous avons également emprunté le pilou pilou du RC Toulon (Rugby) pour notre cri d’avant match : Hopla Hopla.

Nos autres cris rendent hommage au Seigneur des Anneaux (Bataille du gouffre d’Helm), aux Friselis Ultimate de Versailles et FU de Luzarches.

On aime également comparer notre équipe à une maison. Depuis 2 ou 3 ans, nous avons construit de belles fondations, le gros oeuvre a été très bien effectué. Et depuis le début de la saison, nous y avons aménagé, et nous commençons à y vivre en rapportant nos univers. Depuis peu, nous avons même une table basse, une plancha et une véranda.

Sesquidistus jouant face à l’actuel Champion en titre du Windmill (et d’Europe) : GRUT
Crédit Photo: Maruša Lešnik pour Windmill

Merci Sesquidistus d’avoir partagé avec nous un peu de votre joie et de votre voix. Tous nos encouragements pour impressionner ce producteur de LA qui se serait perdu en Ohio pour une obscure raison…? Et bonne chance bien sur sur les terrains!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *